Sexualité des enfants : parlons-en !

Lundi 5 septembre s’est tenue la Journée Sévigné à la maison de l’Université de Mont Saint Aignan autour de la thématique : « Sexualité des enfants : parlons-en ! » Un centaine de professionnels des CMPP des PEP 76 (mais pas que !) a pu participer à cette journée riche en échanges et en témoignages. Un grand […]

Sexualité des enfants : parlons-en !

Lundi 5 septembre s’est tenue la Journée Sévigné à la maison de l’Université de Mont Saint Aignan autour de la thématique : « Sexualité des enfants : parlons-en ! »

Un centaine de professionnels des CMPP des PEP 76 (mais pas que !) a pu participer à cette journée riche en échanges et en témoignages.

Un grand merci à Olivia Benhamou, Claire Versini et à l’équipe du CRIAVS Normandie 276.

ARGUMENTAIRE :

En CMPP, notre pratique professionnelle nous amène à rencontrer des enfants, adolescents et leur famille ayant des vécus traumatiques dans le domaine de la sexualité (agressions, images, discussions, etc…). Notre rôle est alors de mettre en place les procédures nécessaires pour protéger ces mineurs.

Comment nous le déposent-ils ? Le cas de figure le plus facile est la verbalisation directe du traumatisme. Mais cette situation n’est pas la plus fréquente. En effet, surtout chez les jeunes enfants, le récit de l’événement traumatique n’est souvent pas évident (difficultés de langage, peur, conflit de loyauté, amnésie traumatique, honte, culpabilité….). Ils vont donc adopter d’autres modalités, plus ou moins conscientes, pour l’exprimer : les discours et comportements sexualisés.

Mais alors, quand un enfant parle de sexe ou de conduites sexualisées, comment savoir s’il s’agit d’indices d’un vécu traumatique ou d’un enfant qui découvre son corps et celui des autres ?

C’est donc dans l’objectif d’actualiser et réaffiner notre évaluation de ces situations que nous proposons le thème du développement de la sexualité de l’enfant : pour mieux différencier ce qui est normal et ce qui doit inquiéter. Pour ce faire, nous avons prévu l’intervention de Mme BENHAMOU (psychologue), Mme VERSINI (psychomotricienne) le CRIAVS (Centre Ressource pour les Intervenants auprès des Auteurs de Violences Sexuelles).

A lire également


Aller au contenu principal