Une course vraiment [extra]ordinaire !

Mercredi 15 juin, il y avait foule sur les quais de Rouen pour cette course extraordinaire.

Près de 350 coureurs et d’une centaine de bénévoles étaient présents pour défendre le droit de chaque enfant à être scolarisé dans l’école de son quartier.

Une course vraiment [extra]ordinaire !

Sur les quais rive gauche de Rouen, Mercredi 15 juin, il y avait foule pour cette course extraordinaire.

Près de 350 coureurs et une centaine de bénévoles étaient présents pour défendre le droit de chaque enfant à être scolarisé dans l’école de son quartier.

Une course militante

La course extra-ordinaire est l’occasion, chaque année, de rappeler l’importance de la société inclusive.

Chaque matin, un.e enfant parcourt entre 3 et 5 km pour se rendre à l’école.
Chaque matin, un•e enfant en situation de handicap parcourt entre 10 et 30 km pour se rendre dans une école adaptée.
Ce sont ces kilomètres que, lors de la course [extra]-ordinaire, nous parcourons symboliquement ensemble.

En relais ou en solo, en courant ou en rando, que l’on soit élève, thérapeute, éducateur•trice, enseignant•e, parent et tout simplement citoyen•ne, chacun est venu affirmer le droit de chaque enfant d’être scolarisé•e au plus près de son domicile.

La 2e édition de cette course [extra]ordinaire était alors l’occasion, sur un parcours accessible et respectueux de la singularité de chacun•e, de faire reconnaître la société inclusive comme une utopie concrète.

Une organisation au cordeau

Pour mener l’équipe d’organisation, Ludovic PESQUET, Chef de service éducatif du Dispositif ITEP L’Eclaircie s’était entouré d’une équipe de professionnels engagés dans la vie sportive.

L’équipe d’organisation menée par Ludovic PESQUET (A gauche sur la photo) – Photo Fabrice AUTIN

C’est grâce à ces professionnels engagés que ce projet a pu voir le jour en 2019 et perdure en 2022.

A lire également


Aller au contenu principal